mon dernier blog

voie sans issue

wanis

La lumière s’est éteinte. Je ralentis mais continue de descendre l’escalier. Arrivé au rez-de-chaussée je me dirige vers la porte d’entrée et bascule soudainement vers l’avant. Encore un étage, j’ai dû me tromper.
Après une nouvelle volée de marches, l’évènement se reproduit. Je m’immobilise et mon cerveau entre en ébullition. Les murs résistent à la pression, le sol est anormalement froid. J’avance précautionneusement un pied et bute sur une paroi verticale. C’est une marche, mais montante cette fois.
J’entrevois une errance sans fin, foin de banique hurle mon esprit. Je déploie mes ailes et quitte le terrain de jeu. Au-dessus de moi, les étoiles brillent.