mon dernier blog

naufrageurs d'autoroutes

wanis

Au rond-point sud de l’échangeur j’ai revu, sombre et sinueux, cck. Flanqué de Ben, au teint rose maladif et contour flou. Je m’arrêtais sur le bitume noirci par les flammes, le tapis d’éclats de verre crissait sous mes semelles.
La journée était mauvaise, les coffres baillaient, désespérément vides. Tels des naufrageurs d’un nouveau genre, cck et son compère observaient le flux de la circulation. Après une brève conversation, je m’estompais.