mon dernier blog

les yeux noirs

wanis

La bise glaciale transperce mes vêtements, mais je n’ai pas froid. Les rues sont quasi désertes en cette cette fin de matinée. Je croise le regard d’une jeune fille, ses orbites s’ouvrent sur un noir insondable, nul éclat, nul reflet ne s’en échappe. Je me sens aspiré et rompt brutalement le contact.
Alarmé, je presse le pas et me dirige vers un groupe, quatre paires de trous noirs s’orientent dans ma direction. Je m’approche d’une vitrine et observe des yeux bruns mâtinés de vert et jaune.
Je scrute en silence mon visage. Nez, bouche, oreilles, tout y est. Aucune disgrâce, aucune infamie, rien qui ai pu conduire ces personnes à m’ignorer.
Soit, demain la vérité éclatera, demain je leur demanderais la couleur de mes yeux.