mon dernier blog

les voisins du dessus

wanis

Des voisins ont emménagé au-dessus. Je ne les ai pas vus mais je le sais. Depuis plus de trois mois, je guette le moindre claquement de porte, bruit de tuyauterie, paroles. Rien, aucun bruit ne filtre,

Aujourd’hui, enfin, un signe de vie intelligible. Un grand fracas au milieu de la nuit. Hébété, à demi éveillé, j’échafaude les plus incroyables hypothèses. J’entends distinctement “lâche ce couteau”. Un silence absolu règne ensuite et le sommeil me happe.

Au réveil, il fait toujours nuit. Une curiosité dévorante m’anime, Le couloir s’éclaire automatiquement à ma sortie. Je me coule dans l’escalier et m’arrête, interloqué, sur le palier inférieur. Mon esprit s’échauffe, je remonte alors au dernier étage. La porte de mon appartement est ouverte. Une lumière crue s’en déverse.