mon dernier blog

les mains encagoulées

wanis

Caresser la peau craquelée du monde, en faire saillir les opportunités, palper le sous-jacent, ressentir le souffle de la vie. Les mains encagoulées oeuvrent sans âme ni conscience depuis la renonciation, depuis l’aliénation. Les promesses chimériques enivrent et ravagent le corps sublime.
Après une dernière étreinte, les mains encagoulées abandonnent la pelure qui, d’assuétude, en perd la vie.