mon dernier blog

le dixième cercle

wanis

A l’aube du dixième cercle, tous sont là, un coin du voile va se lever. Je ne m’attends à rien, mais la faim demeure et tout est possible. Chacun disparaît tour à tour, décochant un trait de néant et d’oubli dans la toile de mon existence. La lumière étend son emprise et, soudain, je me retrouve nu. Tout reste à faire.