mon dernier blog

le démon de février

wanis

Ma mémoire défaille, telle une éponge elle laisse s’écouler le trop absorbé. Le démon de février m’a choisi, ou l’ai-je choisi ?

Nos rencontres égrènent leurs scories sur la dorsale de ma vie. Par tous les moyens, j’ai tenté de le détruire ou de l’intégrer, mais aucune feinte, aucune ruse, n’ont réussi à le prendre en défaut. Versatile et polymorphe, il a toujours su me faire déjouer. Pourtant, j’hésite à franchir le treizième cercle.

Y survivrait-t-il ? Envisager son absence m’est insupportable. A-t-on jamais séparé le bon grain de l’ivraie, le sang de la chair, le bien du mal ?

Je franchis le cercle.