mon dernier blog

la cigale

wanis

La prairie, vaste étendue calme, est bordée par une farandole de fleurs sauvages. Une trentaine d’amandiers y prospèrent, arborant un feuillage sublime. Cette année, une myriade de petites araignées dorées, au goût sucré, ont colonisé leurs troncs. La cueillette sera bonne, il pleut des fruits à chaque choc !
L’heure s’oublie et la chaleur augmentant je m’abreuve. Adossé au tronc je contemple mon butin puis m’endors, bercé par la symphonie du vent.