mon dernier blog

bienvenue chez toi !

wanis

Bruit insupportable, fumée irritante, invités envahissants, la fête arriva soudain au point de nausée. Le coeur au bout des lèvres je me levais, ramassais le sac à viande, et m’apprêtais à partir.
Je fis coulisser la chaîne à travers la porte en bois de la cave. cck s’appuya contre le mur de ciment brut pour un aparté qui sentait le fiel. J’écoutais son plan, longuement ruminé, de descente vengeresse et de rapine. L’ampoule grisâtre du local poubelles brilla plus intensément, le spectre de la banqueroute des idées s’approcha. Je hochais la tête, dubitatif, et attisait mon propre projet. Un souffle bruyant m’indiqua que j’avais fait mouche. Un long silence, accumulateur d’énergie, précéda le scellement d’un nouveau pacte.